Trucs et astuces pour la focale

distance_focale_reflex

   L’évolution de l’appareil photographique ou cinématographique ces dernières années ont fait des bons technologiques.

Il n’y a encore pas si longtemps on utilisait presque exclusivement la pellicule. L’appareil de prise de vue ne pouvait restituer une image qu’après quelques heures de développement.

Aujourd’hui, à l’ère du numérique vous pouvez voir immédiatement votre photo. Mais, malgré tout, la prise de vue obéit toujours aux mêmes règles de l’optique.

De la minuscule ouverture de votre téléphone portable, appareil photo, par lequel passe la lumière, jusqu’à des objectifs plus perfectionnés, c’est toujours la distance et l’angle que vous prenez avec votre sujet, suivant la focale que vous utilisez, qui donnera le point de vue de votre photo.

   Une focale s’exprime en millimètre et donne la distance entre la surface sensible qui enregistre votre image et le foyer de lentilles qui produit cette image. Ces notions d’optique relèvent de la physique et s’appliquent à tous les appareils de prise de vue. Du microscope au télescope.

 

Qu’est-ce qu’une focale fixe ?

   La focale peut être fixe ou variable. Fixe, vous ne pouvez pas zoomer par l’optique. Variable, vous pouvez zoomer par l’optique.

Attention !! Agrandir l’image ne veut pas forcement dire zoomer.

L’avantage d’une focale fixe, c’est d’avoir une meilleure définition optique malgré leur légèreté. Voilà pourquoi, certains téléphones portables prennent des photographies de bonnes qualités alors que la lentille de l’appareil est minuscule.

Des photographes, comme Henri Cartier Bresson ou Nan Goldin dans un tout autre registre de l’art, ont réussi à leur époque avec un boitier aux apparences rudimentaires, le fameux M6 de Leica, à se faufiler au travers de la vie quotidienne de tout à chacun, et à saisir des moments qu’aucun studio n’aurait pu reproduire. La légèreté de leur appareil est devenu un troisième œil prêt à cliquer, tout en leur autorisant un agrandissement d’excellente qualité. Le zoom est quant à lui toujours assez encombrant.

NG5Nan Goldin

img-carter_120512441673Henri Cartier Bresson

 

Qu’est-ce qu’un zoom ?

   Un zoom vous permet de faire varier la focale sans changer d’objectif. Il comprend plusieurs lentilles qu’il faut déplacer sur leur axe. La bague du zoom, située à côté de la bague de mise au point, ou utilisable par un bouton automatique suivant les appareils, vous permet de vous rapprocher plus au moins du sujet.

Mais attention, zoomer n’a pas du tout le même effet que de vous déplacer par rapport au sujet. Un zoom permet de changer votre angle de prise de vue. C’est un peu comme si vous passiez de l’œil d’un chat avec celui d’un âne. L’un voit avec un angle de 180° et l’autre avec un angle de 65°. Ces deux animaux ne perçoivent pas un objet de la même façon.

220px-Zoom_prinzipZOOM

 

Ex : Comparaison entre une focale de 18 mm et 200 mm

 Voici par exemple le plan d’une figurine prise avec une focale de 18 mm, puis la même figurine avec une focale de 200 mm (la surface qui enregistre l’image est un capteur de caméra vidéo d’un 24/36 environ)

Zoom-minium-grand-anglePrise de vue au 18mm à 50cm de la figurine

Zoom-max,-petit-anglePrise de vue au 200mm à 3,5 m de la figurine

   Comme vous pourrez le constater la géométrie de la figurine et de son arrière plan n’ont pas du tout les mêmes proportions. Avec la focale de 18 mm, on est à quelques centimètres de l’objet, alors qu’avec le 200 mm, on est à 3,5 m environ. Vous remarquerez cependant que la taille de l’objet est la même dans les deux photos.

1er cas

   Dans le premier cas, l’angle large rend le sujet dans une géométrie exagérée de la réalité et le second plan englobe beaucoup de décors. Beaucoup plus d’éléments entrent dans la composition de l’image. Il y a une plus grande profondeur de champ (notion abordée dans cet article :Trucs et astuces pour la mise au point) et l’arrière plan de l’image est plus net. La mise au point est beaucoup plus facile.

2ème cas

   Dans le deuxième cas, avec un angle réduit le sujet est aplati et le décor minimisé. La composition de l’image est beaucoup plus simple. Seuls quelques éléments sont dans le cadre. La profondeur de champ est très réduite. Il faut faire très attention à la mise au point, quelques centimètres et tout devient flou. En revanche, ce flou isole le premier plan de l’image lui donnant plus d’importance.

 

Remarques sur les focales

   Je passe rapidement sur les focales très courtes, offrant un angle large, qui sont couramment utilisées dans l’architecture ainsi et que des focales très longues, offrant un angle très étroit, et qui sont utilisées dans les reportages animaliers.

 

Focale de 50 mm

   Dans la plupart des cas, si vous êtes en format 24/36 traditionnel, la focale de référence est le 50 mm, pour la simple raison qu’elle correspond exactement à l’angle d’un œil humain. Très souvent les photographes aiment les focales courtes en dessous du 50mm. Ils cherchent à être très proche de leur sujet, en sachant se placer très rapidement, sous un angle révélateur.

C’est un rapport plus physique à la photo qui permet d’accentuer les situations mais plus difficile sur le terrain car il englobe plus de décor et donc vous oblige à cadrer vite et bien. On peut ainsi saisir plus facilement l’interaction du personnage avec ce qui l’entoure. Il faut être rapide car les instants s’échappent et avec un angle assez large tout bouge dans tous les sens sans qu’on ne puisse intervenir. Il faut anticiper. Au-dessus de 50 mm, ce sont plus les portraitistes qui aiment à isoler le sujet de son décor.

35mm-as-a-portrait-lens-examplePortrait réalisé au 35mm (format 24/36)

   Attention, au trop grand angle ou « fisheye » !!! L’effet bien utilisé peut rendre une belle photo mais peut-être aussi désastreux et nuire à votre photo.

Test-Fish-Eye-003Fisheye

 

Focale au-dessus de 50mm

   Les téléobjectifs bien au-dessus du 50mm ont cet avantage de créer un joli flou derrière le personnage et ont un effet très cinéma. Ils réduisent les volumes et aplanissent les géométries. Ce qui peut-être un avantage pour le portrait afin de simplifier les traits du visage. Ils aplanissent plus facilement les défauts. La télévision les utilise pour ses présentateurs et ses invités.

no-gael-garcia-bernal-2-600x427Gael Garcia Bernal. Photo pour l’affiche du film NO de P.Larrain

   Toutes ces remarques ne sont que des tendances qui se contredisent par de nombreuses exceptions.

   En photographie, il n’y a pas de règle prédéfinie. Seuls l’esthétique au service de la signification des éléments entre eux peut se différencier.

 

Remarque sur le zoom numérique

   De nombreux appareils numériques vous proposent de zoomer dans l’image. S’il n’y a pas de déplacement de lentilles optiques, c’est qu’il s’agit d’un zoom numérique. En somme, le programme informatique découpe une partie de l’image et l’agrandit, mais vous perdez le point de vue.

exp-zoom

Articles complémentaires

Un commentaire

  1. laurent Torton (6 comments) dit :

    You are welcome. Merci pour ce commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.