Twitter tenant dans son bec le fromage des sondages

twitter-politique

Twitter tiendra dans son bec la figure des sondages bien avant tout le monde. Le fromage des pourcentages tombera à louche certes, mais  annoncera à une bonne partie de la France nourrie de gazouillis toujours plus nombreux, le visage du président.

Les renards de la télévision et de la radio n’ont qu’à bien se tenir, car ils auront la muselière jusqu’à 20H. Twitter lâchera son fromage bien avant et roulera tout autour de la  planète. Dès que le camembert passera la frontière, la télévision Belge ou Suisse Romande s’en régaleront. L’habillage spécial concocté par le JT français, à la levée du rideau rouge, de l’élection présidentielle n’aura plus le frisson habituel. Non rien ne se hérissera, sauf pour une majorité dite « silencieuse » absente des réseaux sociaux. La télévision sera devancée dès 18H00 par un premier résultat certes un peu foireux, mais tout aussi sérieux, lorsqu’il s’agit de « tweets » de journalistes.

Le code électoral stipule une amende de 75 000 euros suivant l’article 90-1 modifié par l’ordonnance du 19 septembre 2000 pour tout média public diffusant les sondages avant l’heure. Les médias sociaux étant dans le flou entre sphère privée et publique, des multitudes listes de diffusion s’échangeront successivement pour passer le mur du son vers 18H00 sur le web et révéleront un premier résultat.

Les présentateurs des JT feront donc durer le suspens pour trois fois rien. Triste télé qui produit de plus en plus pour les seniors, tu as perdu la course de l’immédiateté à l’échelon national.

Articles complémentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.