Russie : les J.O de tous les K.O.

sochi

Si l’important est de participer, on se demande encore si le prix de l’effort en vaut la peine. La polémique autour des jeux Olympiques de Sotchi est de taille à faire trembler les statuts du Kremlin.

Le peuple Russe est la victime de son tsar auto-proclamé Vladimir Poutine. Le peuple russe souffre de graves inégalités et devra payer en plus de sa disette les jeux les plus chers de l’histoire qui s’ouvrent ce weekend au bord de la mer noire. Le président Russe a multiplié par cinq le budget, initialement prévu, portant au chiffre historique de 36 milliards d’euros pour la construction et l’organisation des jeux de Sotchi. Ce faste aux conséquences néfastes pour la région, comme pour la population, a été érigé à la seule gloire de Poutine, élu comme homme de l’année 2013 selon le Times.

Manifestation-Paris-Stalingrad-01022014

Les quelques opposants qui manifestent à Saint-Pétersbourg sont déjà condamnés. La ville de Sotchi a été dévastée par la construction du site Olympique. Un ingénieur géologue Evgueni Vitishko, responsable de l’association écologique Ecovahta (Les Vigilants écologiques) était prêt à dénoncer les violations que la région a subit. Il devait donner une conférence de presse le 5 février mais vient d’être incarcéré et risque 3 ans de camp Russe. Cette arrestation s’ajoute aux nombreux prisonniers politiques incarcérés en Russie qu’Admnisty International dénonce, sans demander de boycotte.

 

evgeny vitishko

Le projet de loi homophobe Russe fait monter une pression médiatique internationale rarement connue jusqu’alors, et pèse lourd sur l’image des athlètes. Faut-il boycotter les jeux olympiques ? Toute dénonciation à des fins politiques de la part des athlètes est priée de s’exprimer en dehors des terrains sportifs d’après le comité olympique. Dès le mois d’octobre dernier 52 athlètes nord-américains et européens, parmi lesquels le tennisman Andy Roddick ont demandé à Thomas Bach, président du CIO que l’article 6 de la charte Olympique, condamnant les discriminations, soit respecté. Rassurés par les autorités Russes et le comité Olympique, ils sont priés de se taire.

nolympics

Comment ces jeux vont-il se passer ? Les athlètes pourront-ils sortir du silence imposé par le comité olympique ? Par le biais des sponsors beaucoup d’argent a été déposé par le CIO. Un boycotte des jeux de la part des athlètes serait un sacrifice qui ruinerait la fête. Même si la trêve faisait partie des règles de l’olympisme à l’origine des jeux grecs, les jeux doivent aussi être un terrain d’échange d’idées entre les nations. Empêcher ceux qui participent aux villages olympiques de s’exprimer serait une atteinte grave à l’esprit insufflé au début du XXème siècle par le baron Pierre de Coubertin.

- Caude-Marie Vardot, JO de Sotchi: l’écologiste russe qui défie Poutine, Mediapart.fr, 4 février 2014.

- Russia: Civil society activist arrested ahead of start of Sochi Olympics, Amnesty.org, 3 février 2014.

- Sotchi : 52 athlètes signent une pétition contre la loi anti-gay russe, metronews.fr, janvier 2014.

Articles complémentaires

  • No Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.