Savages enflamme la scène de La Route du Rock

Savages à la route du rock

La programmation de La Route du Rock de samedi dernier, nous a dégoté un quatuor de filles londonien qui a enflammé le Fort de Saint-Père : « Savages » a poussé le son à la limite du post-punk dans un climat cold-wave mouvementé (mais sous un ciel dégagé à Saint-Malo !). Du  1er au dernier titre,  d’insaisissables soubresauts basculaient pas mal de têtes rockeuses du festival, qui pour certains ne connaissaient pas encore le nom de ces 4 filles en noir à retenir : Jehnny Beth (de John & Jehn) au chant, Fay Milton à la batterie, Gemma Thompson à la guitare et Ayse Hassan à la basse.

Pour leur première en France, on a pu savourer leur plaisir à jouer devant un public où l’alchimie montait en sauce. La batteuse était tout sourire et les échanges de regard avec la chanteuse, au look androgyne porté de talons, nous ont révélé leur bonheur à balancer des notes pêchues, frénétiques et envoûtantes ;  entre les envolées de voix et de guitare à la Siouxies et les prenantes basses de l’univers de The Cures ou encore Joy Division, la fusion du groupe nous a offert un live sans rien à jeter… tout était bon ! Pour l’achat de leur album, il va falloir patienter un peu, la sortie est prévue prochainement, en attendant un vinyle collector est en vente sur la boutique du site de Pop Noire Record.

Sur le festival, on a aimé l’accueil généreux d’un couple de producteur d’huîtres de Cancale qui nous offrait une gamme d’assiettes pour tous les goûts : laiteuses ou pas, n°2 ou n° 3, les 6 huîtres à 4 euros on s’en souviendra !  Merci à eux ;)

On a moins aimé la publicité vidéo entre deux concerts et la Kronenbourg obligatoire, mais bon, sponsor oblige, on se passera à regret des très bonnes brasseries bretonnes. :)

En tout cas, malgré les critiques de certains et la chute de fréquentation de cette édition, le festival de La Route du Rock, c’est bien la 1ère chose à faire pour rencontrer sur scène et en avant-garde, des groupes qui resteront forcément dans les esprits. En plus, perso, la tête collective des festivaliers au petit matin et le brouhaha de la nuit dans le camping en fête permanente me rappelle qu’il est toujours bon de se retrouver dans l’inconfort des tentes pour savourer ensemble la musique. J’attends donc la 23ème édition pour m’offrir le pass 3 jours et crapahuter dans la poussière ou la boue du Fort de Saint-Père en écoutant les nouvelles tendances à venir.

Regardez ce live à Londres :

Découvrez le titre Flying to Berlin :

Cliquez sur ce lien pour écouter Husbands

Pour en savoir plus sur Savage :

Page Facebook : http://www.facebook.com/savagestheband

Page Twitter : https://twitter.com/savagesband

Le site de Pop Noire Record : http://popnoire.com/

Articles complémentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.