Archive de mots clefs pour Cinéma

Le passage du cinéma argentique au numérique peut profiter aux productions indépendantes

 

Le cinéma a vécu son passage au numérique sans que le spectateur s’en aperçoive. Dans la salle de projection, on entend de moins en moins la bobine tourner. Rien de très grave. On quitte le charme du celluloïd pour rentrer dans l’ère plus froide du numérique Lire la suite

Le cinema indépendant en mode long-métrage

Une histoire amateur dans son plus simple appareil.

Ces bidouilleurs de génie qui ont inventé le cinéma.

  La projection d’un film se rapproche d’une représentation d’ombres chinoises. Au temps de la machine à vapeur, tous les domaines de recherche sont monopolisés par l’étude du mouvement. On veut recréer ce mouvement sur un écran, non plus par des dessins mais par des images photographiques en jouant sur la persistance rétinienne. Lire la suite

Comment financer votre court métrage ?

LOGO_thumb.jpg

Les sources de financement et les aides pour la diffusion et la promotion du court métrage.

Les recettes d’un court métrage sont quasi inexistantes, le financement d’un film court, après sa réalisation, n’est souvent pas possible. L’économie du court métrage survit grâce aux aides logistiques et financières attribuées par subventions. Lire la suite

Budget et frais d’un court métrage

LOGOUn court métrage, qu’il soit tourné en numérique ou en argentine, ne doit pas excéder 59 minutes.

Les frais générés sont multiples, ils dépendent de la durée du film, des moyens techniques, du nombre d’acteurs, des changements de décors, des effets spéciaux, de la définition (HD, 16mm ou 35mm).

Lire la suite

Le court métrage en France : économie parallèle ou passeport pour le long métrage ?

LOGO_thumb.jpg

La liberté de création est illimitée, pourtant la réalisation de court métrage ne permet pas de vivre sans les subventions de l’État et des associations.

C’est un fait, les courts métrages qui rapportent de l’argent sont très rares. Ce secteur artistique de la cinématographie est l’un des plus pauvres. Chaque année, environ 400 à 500 courts métrages obtiennent un visa d’exploitation, mais, pour la plupart, ils restent très peu diffusés.

Lire la suite